Corse
Bonifacio

  U Cara Lunga :
un bistrot à la plage des délices !
Changement de chef en 2017, approche moins gastronomique.


Mon dieu mais quel bel endroit !

Se trouve aux confins des bouches de Bonifacio, au sud est de la ville, non loin du réputé golf de Spérone, où séjournent toute la jet set et hommes d’influence, un bistrot plage improbable au bout du bout de la Corse. En face, les iles Lavezzi, la Sardaigne, la mer d’un bleu turquoise paradisiaque et c’est face à ce décor que je m’attable pour déjeuner sur la magnifique terrasse panoramique - à quelques mètres au dessus de la plage - abritée, simple et de bon goût à la fois.

Difficile de se concentrer sur le choix des plats de l’ardoise, tellement vous êtes saisis, extatique face à la beauté des lieux... Cette « paillote » éphémère - démontée à chaque fin d’été - a été créée il y a 4 ans par le charmant et sympathique Alexis Quéré natif de Bonifacio. Il en a fait une adresse reconnue et appréciée en très peu de temps grâce au bouche à oreilles. Son bistrot ne manque vraiment pas de charme, entouré d’une équipe de jeunes locaux pour la plupart, souriants, dévoués et serviables, il peut s’appuyer sur un duo solide en cuisine. La carte du déjeuner et du dîner est la même mais l’année prochaine, le patron réfléchit à la différencier pour proposer le soir plus de plats chauds même si cela nécessitera quelques aménagements en cuisine.

En attendant, la priorité est de travailler les produits locaux et frais, mais pas exclusivement et la transformation est réussie. Souvent dans ce genre d’endroit le décor prime sur le contenu des assiettes ici c’est loin d’être le cas. Les accords sont justes, la présentation soignée et captivante, une sensation de fraîcheur ressort des plats

Excellent céviche d’huîtres d’Oléron granny smith passion cerfeuil accompagné d’un magnifique wok de choux fleur asiatiques violets, brocolis, poireaux, soja, sésame... Un régal sous cette chaleur estivale. En plat, pour la première fois je teste du poulpe méditerranéen lentille boulghour carotte rouge fraise framboise mure pesto celeri. Le visuel est non seulement remarquable mais le goût en bouche est bluffant. Au vu de la multiplication des ingrédients, on pourrait s’attendre à un melting pot insaisissable mais pas du tout. L’ensemble est harmonieux, le poulpe cuit à la perfection, pas du tout caoutchouteux - ma crainte - mais tendre. Le secret du sympathique chef Jeremy est de le congeler auparavant pour casser les fibres et de le cuire avec des bouchons (photos à l’appui). On y croit ou pas mais le résultat est là ! L’autre suggestion testée : de magnifiques calamars à la plancha parfaitement saisis, quinoa, wok de légumes saisis par le second du Chef Telmo.

Les desserts sont simples, faits maison et réussis. Une classique et succulente crème brulée au basilic ou une plus originale brochette de chamallow accompagnée de nectarines pochées dans le miel. Le tout est accompagné de deux vins en accord parfait gouleyants, frais, assez floraux de Patrimonio, clos Clementi en blanc et rosé.

Si le cœur vous en dit, vous pourrez même venir ici en bateau et débarquer aux pieds du restaurant, le patron se fera un plaisir de venir vous récupérer sur votre embarcation (photo à l’appui !)

Bref une belle parenthèse gustative aux portes du paradis, pas trop salé en euros qui plus est. Partir de Corse sans avoir testé ce restaurant eut été regrettable !





Dernière visite en août 2015


U Cara Lunga - Plage de Cala Longa - 20169 Bonifacio - France - tél : +33 6 84 81 39 87     Lien





Déposez votre commentaire sur la page contact


Rechercher