Alsace
Strasbourg

Le Gavroche : une toile de Maître !


Auréolé d’une étoile Michelin tant méritée, le Gavroche ne cesse de nous charmer, mieux, il nous envoute.

Adresse intimiste à Strasbourg, la salle offre un côté cosy, feutré très plaisant. Accueillis par la charmante et sémillante épouse du Chef, sans nul doute la meilleure hôtesse de la ville, épaulée par une équipe en salle souriante, prévenante et professionnelle, mention spéciale pour Laurent son Chef de salle, toutes les conditions sont réunies pour passer un bon moment.

Côté cuisine, le Chef Benoit secondé par son fils Alexy, s’autorise de nouvelles explorations bienvenues et réussies. L’obtention de l’étoile a permis au Chef de s’affranchir et de développer un nouvel élan de créativité. Sa cuisine s’est encore affinée, allégée, les dosages sont plus précis, les accords plus recherchés et surtout le graphisme des assiettes s’est embelli. Ce ne sont plus des assiettes mais des toiles de Maître Benoît !

Ses propositions d’hier touchaient les sommets.

Pour ouvrir la visite des toiles, petite mise en appétit sympathique tuile de parmesan, encre de seiche suivie d’un croustillant de coquillages et poissons, combava, gel à la citronnelle, ambiance asiatique...

La visite se poursuit avec la toile : foie gras de canard poché et gambas, chips de légumes, carottes, radis, betteraves, bouillon thaï au gingembre...Excellent.

Nous quittons la salle des toiles asiatiques, pour entrer dans celles des toiles méridionales. Le chef d’œuvre de la salle : les filets de rouget barbet juste grillés, salade de fenouil safranée, citron confit.

Autre très belle toile de maître mariant les points cardinaux, le saumon bio écossais mi-cuit, rougail de tomates vertes, piquillos, sésame, subtilement dosé et épicé, est un vrai plaisir pour les yeux...

Dans la salle des terroirs revisités, nous apprécions le cuisseau de lapin laqué, farci au basilic, fricassé de fèves au lard séché : roboratif et goûteux.

S’ensuit la cave des fromages de France, superbe sélection issue de la crémerie voisine.

Et pour terminer la visite en beauté, nous pénétrons dans le Grand salon des desserts.

Premier dessert tout en légèreté, abricots rôtis, crème pistache, brioche dorée, glace au poivre timut et en guise de second dessert, le clou de l’exposition : un after-eight époustouflant où la menthe explose en bouche et sublime le chocolat. Une vraie réussite.

Il ne faut pas rater non plus la salle des rafraichissements, où l’épouse du Chef exprime avec expertise et enthousiasme toutes ses connaissances viticoles et propose une sélection de vins gouleyants, atypiques – étonnant gewurztraminer de Molsheim d’une puissance aromatique exceptionnelle et à la fois très sec- en accord parfait avec les mets.

Une exposition que je vous invite vivement à découvrir ! Bravo les artistes...


Dernière visite en juin 2015



Restaurant Le Gavroche, 4 rue Klein - 67000 Strasbourg, - France - tél (33) (0)3 88 36 82 89     Lien





Déposez votre commentaire sur la page contact


Rechercher