Alsace
Gundershoffen

Le Cygne : je signe pour le Cygne !
Transformé en bistrot gourmand depuis mi-2016


Menu carte blanche époustouflant que celui signé en cette fin mai par le Chef Fabien Mengus.

Doué, imaginatif, fin et jovial, le Chef continue son ascension, discrètement mais sûrement vers les sommets de la gastronomie française. Aller au Cygne, c’est comme toucher les étoiles !

Étoiles dans l’élégante salle, tenue avec soin par l’épouse du Chef. Les tables sont toujours chic, dressées avec sobriété. Le Service est prévenant, alerte, souriant. Mention spéciale pour la charmante Marilène...

Étoiles dans les verres, l’arrivée d’un nouveau sommelier méridional en remplacement du talentueux Claude Placet, apporte du soleil. Ses propositions sonnent justes, sont « chantées » humblement avec brio. Gouleyant Côte De Beaune 2012 de chez Joseph Drouhin et excellent Lirac 2012 Domaine Clos Sixte de la Maison Alain Jaume. Bonne idée que de proposer un muscat de Rivesaltes avec les excellents fromages de chez Tourette, belle attaque en bouche, nez complexe, parfums de fruits mûrs et longue finale….

Étoiles surtout dans l’assiette. Les saveurs sont millimétrées, finement dosées comme cette remarquable escalope de foie de canard poêlée, raviole Gyosa au chou vert et truffes, écume de parmesan, jus au vieux Porto ; ou ce très frais Cornet à la mousse de chèvre et noix, bille et étonnante vinaigrette de pastèques au romarin et thym, pain perdu. Le visuel est d’un raffinement exquis, comme ce superbe dos de bar sauvage, et sa déclinaison d’asperges, croquante et marinée dans un jus de Combava et citronnelle et sa sauce hollandaise déstructurée : un GRAND plat signature...

Les produits sont toujours sélectionnés avec soin, comme cet insoupçonnable paleron de Bœuf Black Angus - qui fait plus penser à un filet de Bœuf tant la tendreté est présente - petit pois, croustillant d’oignons au piment d’Espelette, sauce bordelaise. Un chef d’œuvre...

Étoiles brillantes pour les divins desserts. Techniques, fins, créatifs, tout simplement beaux et accessoirement bons !!! Ils terminent ce moment magique en apothéose. Le nouveau pâtissier a du talent... Découverte de la fraise en 2 étages, confit de fraise, crème anglaise au chocolat blanc, perles de kalamansi, sorbet coco pandan…..et mille-feuille choco-noisette, tuiles à la fève de Tonka, crème glacée au grué de cacao, huile d’olive vanillée. SUBLIME !!!

Bref, c'est avec des étoiles plein les yeux et les papilles que nous avons quitté cette très grande adresse.

Indubitablement, pour le Cygne, je signe pour un nouveau voyage !!!


Dernière visite en mai 2015



Restaurant Le Cygne, 35 Grand Rue - 67110 Gundershoffen, -France- tél (33) (0)3 88 72 96 43     Lien





Déposez votre commentaire sur la page contact


Rechercher