Alsace
Strasbourg

  Le Colbert :
Un futur Grand !

Jeune Talent Gault & Millau 2016


Bib Gourmant 2016

Il y a des rencontres fortuites qui se transforment en idylle. Celle qui s’est déroulée avec le Colbert est de cet acabit !

Au gré d’une balade à vélo l’an dernier, je passais par hasard devant la façade de ce restaurant encore en chantier. Comme par magnétisme, j’ai fait demi-tour pour aller voir de plus près ce qu’il en retournait. Et là, la magie a opéré tout de suite, comme un coup de foudre qui vous saisit ! Force est de constater que je ne m’étais pas trompé au vu du buzz actuel qui l'entoure.

Cet établissement dégage un charme fou et a vraiment tout pour plaire. Son côté brasserie chic et sobre à la fois, sa jolie décoration intérieure, son agréable terrasse (qui devrait cependant être un peu plus isolée du bord de route et du parking adjacent, l’ajout de verdure devrait y contribuer prochainement), sa superbe façade aux éclairages subtilement tamisés font oublier les environs a priori moins attirants.

La salle est tenue avec promptitude et prévenance par la charmante Stéphanie, compagne du Chef. Le service est jeune, souriant et pro.

  • La pépite du resto est sans nul doute, le très sympathique et talentueux Chef, Romain Creutzmeyer. Formé à bonne école chez Éric Westermann au Buerehiesel à Strasbourg, dont les influences se ressentent dans l’assiette, il déploie une expertise, une dextérité, une force de créativité impressionnante. Ses progrès en un an sont exponentiels. D’une cuisine bistronomique à ses débuts, il flirte de plus en plus avec la gastronomie... Ici le maître mot, c’est la mise en relief et le respect du produit de qualité avec une sélection drastique des meilleurs fournisseurs, dont la renommée Marthe, productrice de légumes à Marlenheim...

    Le menu carte blanche proposé hier soir par le chef frôlait la perfection !

    Deux jolies mises en appétit : Barigoule d'artichauts, boeuf Cecina et caillé de brebis, puis Sainte Maure de Touraine, crème de courgette à la menthe.

  • Savoureuse Langoustine de Guilvinec juste saisie, avocat, mangue, fenouil & citron caviar. Grenouilles juste panées, paillasson de macaronis & jus émulsionné : plat rebondissant...

  • Vapeur de Lotte, légumes du jardin de Marthe, chorizo, balsamique blanc, un poil salé mais poisson parfaitement saisi et charnu. Carré d'Agneau du Quercy, fèves et purée de fèves, girolles, jus corsé : une belle association.

  • Pour terminer, un exceptionnel dessert tout en fraicheur et en subtilité : Framboises d'Alsace, crème de citron, sorbet fromage blanc & streussel chocolat... Sans oublier les mignardises, sublimes choux à la crème...

  • Bref un repas remarquable, dans un bel endroit sans strass ni paillette, où on se sent bien, à l’aise et sans se ruiner car le rapport qualité prix est l’un des meilleurs de Strasbourg, qu’on se le dise !

    Un Grand moment de plaisir gastronomique, une Grande réussite et un futur Grand Chef à n’en pas douter...


    Dernière visite en juin 2015





    Le Colbert, 127 Route de Mittelhausbergen 67200 Strasbourg - Tél : 03 88 22 52 16     Lien





    Déposez votre commentaire sur la page contact

    Vos commentaires (1)
    Philippe Gramling
    Belle adresse. Finition et précision des plats, pas de chichi, la première place est réservée au produit. En plus, cerise sur le gâteau, l'accueil pro, souriant et charmant de Stephanie.


    Rechercher